Développement des compétences des enfants

Le programme de développement des compétences à travers des cours de danse a été largement utilisé avec les enfants de la rue et les enfants vulnérables en Bosnie-Herzégovine, en Guinée et au Rwanda. Non seulement il y a eu une grande amélioration chez les bénéficiaires à travers une technique de danse, mais également leurs capacités physiques. L’ONG MindLeaps (initiateur de ce programme) a également constaté une amélioration significative dans le développement de sept compétences de base : La mémorisation La Langue La discipline L'estime de soi La persévérance Le travail d'équipe La créativité & l’auto-expression Dans ce programme la danse permet d'acquérir des compétences qui aident les enfants à se développer physiquement, gagner en maturité psychologiquement et interagir socialement. {{Les bénéficiaires du programme }} Le programme de Développement des compétences par la danse a un impact significatif sur les jeunes âgés de 9 à 18 ans qui : • Vivent dans la rue • En rupture avec école • En risque élevé de déperdition • Réfugiés / déplacés internes {{ Ces jeunes sont souvent confrontés aux défis suivants : }} • Diminution du fonctionnement cognitif dû à l'absence d'éducation ou à une rupture prolongée d’avec l’apprentissage • Esprit de violence développé à la suite d'un traumatisme • Les toxicomanies • Incapacité d'interagir avec les jeunes d'autres groupes ethniques • Difficulté à s'adapter à un horaire structuré, restrictions et règles • Faible estime de soi • Une mentalité à court terme qui manque d’espoir ou de conviction que la survie, le changement ou la réalisation à long terme sont possibles • Filles exposées au travail ou au trafic des enfants. {{Ces jeunes proviennent généralement de :}} • Pays en situation de post-guerre • Les communautés touchées par les conflits ethniques • Des bidonvilles ou des conditions de vie extrêmement mauvaises • Combinaison de la pauvreté et de la violence familiale {{Le programme aide ces jeunes à : }} • Développer des compétences clés en matière de fonctionnement cognitif pour soutenir l'entrée ou le retour à l'école • Améliorer des compétences non cognitives contribuant à la régulation émotionnelle, à la résilience et à l'espoir • Faciliter la transition vers la pensée à long terme et l'intérêt de réduire la probabilité d'un retour à la vie dans la rue ou d'autres comportements indésirables.